Boulangerie : le gouvernement va supprimer la réglementation des congés en 2015

À l’instar des pharmaciens, les boulangers sont soumis à une réglementation régissant leurs droits de congé en été. S’ils doivent actuellement assurer un service continu durant les mois de juillet et août, le gouvernement envisage d’abolir cette mesure à partir de 2015.

 Assurer le ravitaillement de la population

Les premières mesures de réquisition des boulangeries datent de la Révolution française. L’assemblée en place avait instauré une loi martiale pour obliger les boulangers à ravitailler le peuple à tout prix. La crainte d’une nouvelle pénurie de pain est cependant de nouveau apparue avec l’apparition des congés payés au 20e siècle. Comment en effet fournir du pain à la population si tout le monde part en vacances ?

Chaque municipalité se voit ainsi autoriser à définir les périodes d’activité des boulangeries pendant lesquels les fours tournent à plein régime afin qu’il y ait au moins un magasin ouvert, quelle que soit la période de l’année. En 1995, la préfecture de Paris publiait un arrêté les obligeant à servir les acheteurs soit en juillet, soit en août selon les années. Les boulangeries de garde par quartier voient ainsi le jour.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *